Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander


Ubuntu 13.10 Saucy Salamander est la dix-neuvième version d’Ubuntu qui marque également la sortie d’Ubuntu Touch à destination des smartphones et tablettes tactiles. Ici concentrons nous sur l’installation de la version Desktop (valable pour toutes les variantes que  sont kubuntu 13.10, xubuntu 13.10, edubuntu 13.10, ubuntu studio 13.10 et lubuntu 13.10)

 

Installer Ubuntu 13 10 load 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

1.Changements apportés depuis la précédente version

Vous pouvez connaître tous les nouveautés de cette version en consultant l’article complet : Les principales nouveautés d’Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

2 Téléchargement

Il suffit de se rendre sur cette page dédié au téléchargement d’Ubuntu :   Télécharger Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

3. Gravure de l’image sur une clé USB:

3.1. Sur un poste Ubuntu :

Pour graver votre image sur une clé USB, il suffit d’aller dans le menu Système -> Administration -> Créateur de disque de démarrage USB :

  1. Sélectionner votre image
  2. Sélectionner votre clé USB
  3. Cliquez sur « Créer disque de démarrage

usb 300x263 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

3.2. Sur un poste Windows :

Vous pouvez utiliser ce soft : http://www.linuxliveusb.com/

1 gui 165x300 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

4.Upgrade

Je déconseille fortement de faire un upgrade en préférant une installation neuve mais pour ceux qui veulent tout même se lancer voici la commande :

sudo update-manager -d

5.Installation

Une fois votre installation terminée, n’oubliez pas quil faut en Finaliseer l’installation. Première étape pour installer Ubuntu, insérer le CD ou la clé USB dans votre lecteur. Au bout de quelques secondes, plusieurs écrans successifs vont s’afficher jusqu’au choix de la langue :

Installer Ubuntu13 10 start 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Sélectionnez votre langue et cliquer soit sur : Installer Ubuntu

Ensuite l’installateur va contrôler que votre machine dispose des pré-requis:

  1. Une partition d’au moins 5.9 Go
  2. Si vous êtes sur un portable je vous conseille de le brancher au secteur.
  3. Si vous avez une connexion internet (pour vous connecter sur un réseau wifi cliquer sur l’icone en haut à droite de l’écran)

Deux cases à cocher sont disponibles :

  1. Télécharger les mises à jour durant l’installation (je vous le conseille car cela vous fera gagner beaucoup de temps)
  2. Installer ce logiciel tiers : Cochez la cela vous évitera de devoir les installer : flash player, codec mp3, lecture dvd, ….

Installer Ubuntu 13 10 control 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Ensuite le système vous demande à quelle type d’installation vous voulez procéder. Vous pouvez choisir Autre chose pour contrôler finement votre installation d’Ubuntu.

Installer Ubuntu 13 10 type installation 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Partionnement : Le partitionnement est une étape que beaucoup redoutent. Je vous conseille trois partitions au minimum au format ext4:

  1. Pour la racine (/) : 10Go est un minimum. Je vous laisse voir en fonction de la taille de votre disque dur.
  2. Pour la mémoire swap : Autant de swap que de RAM.
  3. Pour les données (/home), permettant de séparer les données des logiciels, le restant disponible.
Installer Ubuntu 13 10 Partition 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Ici il s'agit d'un disque virtualbox de 8Go donc un peu limite

Une fois cette étape terminé appuyer sur Installer maintenant àpartir de là l’installation démarre mais en même temps vous pouvez saisir le reste des paramètres d’installation :

Localisation : Sélectionnez votre langue, indiquez votre emplacement géographique, réglez l’heure si elle ne l’est pas déjà.

Installer Ubuntu 13 10 Localisation 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Indiquez la disposition de votre clavier. Pour le clavier Français, sélectionner comme dans l’image ci-dessous, pour les autres pays je vous conseille d’appuyer sur [Key]Détecter la disposition du Clavier[/key]

Installer Ubuntu 13 10 Keyboard 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Identification : Nom prénom, pseudo, mot de passe et le nom que vous souhaitez donner à votre ordinateur. Il est possible de paramétrer le démarrage d’Ubuntu en demandant oui ou non il faut demander un identifiant et mot de passe pour se connecter (fortement conseillé).

Installer Ubuntu 13 10 utilisateur 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Petite nouveauté : il est possible de créer ou d’indiquer de suite un compte sur le service de Cloud d’Ubunt. Il est possible de bypasser cette étape en cliquant sur Log In Later

Installation ubuntu 13 10 ubuntu one1 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

Le reste de l’installation va durer plusieurs minutes …… Plusieurs écrans de présentation vont se succéder

Installer Ubuntu 13 10 load 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

A la fin de l’installation, retirez votre clé USB ou votre cd et appuyez sur Redémarrer maintenant

Installer Ubuntu 13 10 Restart 560x420 Installer Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

6.En vidéo

Voici une vidéo de cette installation faite avec la nouvelle fonctionnalité de capture vidéo de VirtualBox (pas encore de son)

7.Et après l’installation ?

  1. Pour compléter votre installation : Compléter l’installation d’ubuntu 13.10 (en cours d’écriture – c’est fait)
  2. Si vous ne savez pas comment installer des applications : Installer des applications sur Uubuntu
  3. Parcourez ce blog de long en large, et en particulier la rubrique Ubuntu

8. Bibliographie :


Vous pourriez lire aussi :

  1. Les principales nouveautés d’Ubuntu 13.10 Saucy Salamander
  2. Ubuntu 13.10 – Les 18 nouveaux fonds d’écrans pour Saucy Salamander
  3. Tester Lubuntu 13.10 Saucy sur de très vieux PC
  4. Ubuntu 12.04 / 12.10 /13.04 – Installer tous les fonds d’écrans du Saucy Wallpaper Contest 13.10
  5. Ubuntu – Installation simplifiée avec OBI


  • Frederic Bezies

    Simple remarque technique.

    Je conseillerais 10 Go pour / on arrive rapidement à 7 Go si on ne nettoie pas régulièrement le cache des paquets.

    Pour le swap ? La taille de la mémoire si on veut faire hiberner la machine.

    Sinon, rien à rajouter.

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      Merci Fred ;) Je modifie à 10Go

      • cedtruc

        Comme je l’ai précisé plus haut, cette abrrirère entre la taille du /home et du / constitu une limite plus qu’une opportunité.
        Aujourd’hui il y a de plus en plus de gamers sur ubuntu, il apparrait clairement que le / vas de plus en plus se remplir, mais si le lendemain il passe de sa passion de gamer à celle de visionnage de film longmétrage, doit-il prendre le temps/connaissance de changer la taille du / pour un meilleur /home ?

        Autant laisser le même

        • cm-t

          Le /home dans le / est ce qui est recommandé par l’association Ubuntu-fr, de par son expérience de retour d’utilisateur sur le forum, mais surtout grâce au vécu des install party et Ubuntu Party.

          (Je plussoi donc )

          • Frederic Bezies

            Et j’ai l’expérience inverse. Si ta partoche part en sucette, tu perds aussi tes données… Tu connais le proverbe : « Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ? »

            Je dis cela, mais il est vrai que je n’utilise pas GNU/Linux plus ou moins en continu depuis 1997.

          • cm-t

            D’après ce que l’on vois sur la capture d’écran, le / et le /home sont sur le même périphérique (/dev/sda), donc ce sera dans le même panier. Comme la plupart des gens n’ont qu’un seul disque dur, et qu’une seule distribution, il est conseillé de faire un seul /*. Il peut s’avérer utile de proposer d’autre choses selon les cas, mais il faut que l’utilisateur (qui souvent joue le rôle forcé de l’administrateur du système) puisse les comprendre.

            Si le système est tout cassé pour X raisons, en ré-installant un nouvelle version d’Ubuntu, le /home sera détecté, et l’utilisateur pourra choisir de conserver son /home ou pas (avec un / ou un /home dans la même partition, ou pas).

            Si l’utilisateur souhaite plus de place dans le / ou le /home il doit effectuer un manipulation.

            Cette discussion qui a été longuement discuté avec notamment les bénévoles des Ubuntu Party(quelques centaines/semestre d’install) et des premiers samedi du libre (quelques dizaines/mois d’install), est aussi conseillé par les développeurs d’Ubuntu eux-même. Si tu veux par exemple garantir tes données tu fait des sauvegardes (RAID, rsync, etc) (je ne sais pas si c’est ça ton argument des / séparés)

            Mon cousin qui fait du gaming, il s’en fou que le / ou le /home ou le /boot (…), il veut que ça fonctionne.

            Si tu veux changer la taille de ton /home par rapport à ton / et que tu es débutant, et que tu souhaites rester un simple utilisateur, (par rapport à administrateur du système), en prenant par exemple ‘ma mère’, et bien le meilleur moyen d’avoir le moins de manipulation à faire, c’est d’avoir le même /. En revanche, je suis d’accord pour en faire (j’en ai) en réponses à des besoins spécifiés (que l’utilisateur débutant ne maîtrise pas forcement et ne cherche pas forcément à maîtriser). Lorsqu’un tuto explique pourquoi la swap doit faire telle taille et les conséquences d’en avoir, ou pas, il me semble judicieux de préciser pourquoi le tuto propose un / d’un /home séparé, sinon à part faire le contraire de ce qu’Ubuntu cherche à éviter, je ne vois pas en quoi l’utilisateur s’en sort moins bête (pourquoi le bloggeur proposerai des choses que ces développeurs d’Ubuntu n’ont même pas pensé! je trouve ça intéressant de le savoir, mais là, rien, ne trouves-tu pas cela dérangeant?).

            Très bonne présentation de ton expérience, mais ce que je retranscrit ici, ce n’est pas le fruit de mon humble et modeste expérience, mais celui de longues discussions et de collaborations entre plusieurs cerveaux (donc certains ont un meilleur CV que toi nananère), si tu as des arguments, vaz-y, je suis pour la discussion, par contre le ‘je sais mieux que toi alors sudo !!’ ne fait rien avancer, à moins que cela ne soit pas ce que tu cherches?

            Je me répète: les / séparés, ce n’est pas un mauvais choix, juste un choix inadapté à la plupart des installations d’Ubuntu, il ne faut donc pas seulement savoir comment on le fait, mais pourquoi.

          • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

            Comme indiqué cette install est faite dans une virtualbox. Chez moi deux disques différents. Et comme je suis parano disques clônés. Le jour ou on perd ses données on change vite ses habitudes.

          • cm-t

            En effet cela permet en théorie de perdre soit le / ou le /home, mais pas les deux. C’est aussi ce qui était conseillé dans les premières générations de PC avec SSD: un SSD pile poil pour accueillir le /, et le /home sur le HDD. Comme ça un système rapide, la copie des fichiers sur HDD n’étant pas un problème car le réseaux est plus lent que l’écriture HDD (cas banale du téléchargement).

          • Frederic Bezies

            « D’après ce que l’on vois sur la capture d’écran, le / et le /home sont
            sur le même périphérique (/dev/sda), donc ce sera dans le même panier.
            Comme la plupart des gens n’ont qu’un seul disque dur, et qu’une seule
            distribution, il est conseillé de faire un seul /*. Il peut s’avérer
            utile de proposer d’autre choses selon les cas, mais il faut que
            l’utilisateur (qui souvent joue le rôle forcé de l’administrateur du
            système) puisse les comprendre. »

            Je ne pensais pas à une panne physique, mais plus une panne logicielle, due à une mise à jour pourrie qui te nique la partoche système.

            « Si le système est tout cassé pour X raisons, en ré-installant une nouvelle version d’Ubuntu, le /home sera détecté, et l’utilisateur pourra choisir de conserver son /home ou pas (avec un / ou un /home dans la même partition, ou pas). »

            Ouais. Sauf si l’installateur a un bug ou que l’utilisateur ne fait pas gaffe et reformates /home.

            « Cette discussion qui a été longuement discuté avec notamment les bénévoles des Ubuntu Party(quelques centaines/semestre d’install) et des premiers samedi du libre (quelques dizaines/mois d’install), est aussi conseillé par les développeurs d’Ubuntu eux-même. Si tu veux par exemple garantir tes données tu fait des sauvegardes (RAID, rsync, etc) (je ne sais pas si c’est ça ton argument des / séparés) »

            Dans ce cas, rien à rajouter. Si les développeurs l’ont dit, c’est parole d’évangiles. Tu m’expliqueras pourquoi la plupart des distributions propose un partitionnement du genre /, /home et swap.

            Surement car ils n’ont pas la sagesse des développeurs de Canonical ;)

            « Très bonne présentation de ton expérience, mais ce que je retranscrit ici, ce n’est pas le fruit de mon humble et modeste expérience, mais celui de longues discussions et de collaborations entre plusieurs cerveaux (donc certains ont un meilleur CV que toi nananère), si tu as des arguments, vaz-y, je suis pour la discussion, par contre le ‘je sais mieux que toi alors sudo !!’ ne fait rien avancer, à moins que cela soit ce que tu cherches? »

            Tiens, on tombe dans le « ad-hominem » soft maintenant ?

            J’ai un CV pourri, tu peux le lire ici :

            http://frederic.bezies.free.fr/blog/?page_id=1526

            Pour la suite, ce sera un dialogue de sourds. Il y aura les pros /home séparé, les pro mono-partoches.

            Querelle de clocher inutile, chacun restant sur ses positions.

            Quant à l’inadapté, le « one-size-fits-all », j’y crois pas. Mais c’est sûrement mon esprit de casse-gonades breveté qui parle ici.

          • cm-t

            On est d’accord sur le fait que l’on n’est pas d’accord.
            « Dans ce cas, rien à rajouter. Si les développeurs l’ont dit, c’est parole d’évangiles.  »
            Je te dit que le coup du CV me semble négligeable dans cette conversation, ce qui comme tu l’as déduis toi aussi, ne fait rien à avancer. J’ai pour cela utilisé ma carte ‘ce n’est pas moi qui le dit, mais les savants’ pour te montrer que ce n’est pas une question de CV, mais d’argument; Si tu pense que tu as raison, je veux bien le croire, mais tu ne me fourni pas assez d’éléments. En revanche, précise si tu parles de tes configurations, ou celle que je propose (à la fin)

            « Je ne pensais pas à une panne physique, mais plus une panne logicielle, due à une mise à jour pourrie qui te nique la partoche système. »

            Dans ce cas, si tu ré-install Ubuntu par dessus tout, il te sera demandé si tu souhaite conserver ton /home (séparé ou non).

            En revanche, on est d’accord que si ton système a corrompu tout le système, par exemple en mettant des ’0′ dans tout les fichiers, et que les données ne sont plus récupérable, mais cela est vrai que le /home soit séparé ou non (puisque le système utilise un lien pour rendre cette séparation transparente). (par contre pour ce qui de récupérer les données dans le cas des fichiers rempli de ’0′, c’est à l’heure d’aujourd’hui plutôt conseillé pour un débutant de demander conseil, mais cela est un autre sujet). Ai-j’ai bien saisi?

            « Il y aura les pros /home séparé, les pro mono-partoches. ». On s’est très mal compris, je ne dit pas que c’est mieux ceci ou cela, je dit que ceci est mieux dans tel cas. Dans le cas de ton installation (ou de la mienne), il est possible que cela soit judicieux, mais dans celui des centaines de visiteurs (je parles des ‘débutants & administrateurs forcé’ avec 1 HDD et 1 distribution) je pense que cela n’est pas judicieux.

            Amicalement

          • Frederic Bezies

            Je suis d’accord avec ton commentaire, et je te citerais – de mémoire – le seul cas que je connaisse où l’installateur créé une partoche /home séparée : c’est quand tu veux chiffrer ta partition système.

            Donc, pour les utilisateurs paranoïaques.

            Ensuite, il faudra voir au cas par cas, sans oublier la règle de base : pas de sauvegardes de tes données, ta bouche tu peux fermer.

          • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

            On en rester là … y a les pros / /home séparés et les pros /

            Merci de partager ton expérience mais pas de querelles sinon modo coupera court….

          • cm-t

            Je cherche sincèrement à discuter sans animosité, et comprendre ses arguments, si ce n’est pas ce que je montre, je m’en excuse sincèrement.

          • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

            pardonné tu es ! ça sent le passionné et ca fait plaisir

  • Alex Thierry

    Elle est sortie? J’ai comme un doute! Sur le site officiel je ne la vois pas, à moins qu’il n’y ait un délai.
    Accessoirement, et surtout HS, j’ai remarqué que sur le site officiel justement, les screenshots de la 13.04 sont fait à partir d’une bêta! La spirale du bouton Ubuntu est dans le mauvais sens…Bon ça n’est pas très utile, mais c’est amusant^^

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      Non pas encore officiellement mais la livraison des packages est à l’arrêt depuis hier donc cela veut que la daily est proche d’être la version finale. A chacun de voir :)

      • cedtruc

        Même si il change de distribution, je ne vois pas le soucis :/ au contraire

        • Alex Thierry

          je crois que cette réponse n’est pas au bon endroit ;)

          • cedtruc

            Oui, je l’ai déplacé :)

  • cedtruc

    Pour Ubuntu, Si tu choisi l’installation d’un /home dans le même disque dur (/sda), il est totalement inutile de le séparer du /.

    En effet, si tu résinstall ubuntu, il détectera le /home existant (qu’il soit dans le / ou sur une partition dédiée), et effacera le reste /etc … .

    De plus un débutant n’a accune idée de la taille du / versus celle du /home, ce qui constitue une barrière à l’installation inutile. Il vaut mieux présenter l’installation automatique, ou bien manuel pour expliquer comment on choisi la swap comme le précise Frederic Bezies

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      Par contre si tu changes de distrib c’est pas le cas et cela évite les boulettes !

      • cedtruc

        Même si il change de distribution, je ne vois pas le soucis :/ au contraire

  • Sogy

    Bonjour ,

    avec la commande sudo aptitude safe-upgrade en partant d’une Ubuntu gnome 13.04 j’installe bien la 13.10 GNOME ?

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      Comme dis plus haut je déconseille la mise à jour depuis une ancienne version. Pour le moment pas encore dispo via cette commande.

      • Sogy

        OK je vais faire une installe et je vais en profiter pour séparer / & /home
        Mais une un SSD de 60g , combien pour le / sans être ni bloqué par la suite , ni gaspiller de l’espace

        • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

          8-10Go est un bonne fourchette à condition que tu n’installes des applis gourmandes en place style jeux.

        • cedtruc

          Si tu ne sait pas pourquoi tu sépare le /home et le /, je te conseil de seulement déclaré un / (le /home sera mis dedans automatiquement, c’est la configuration par défaut d’ubuntu), et une swap.

          En ayant que la / cela t’évite de définir une taille par rapport au /home. La taille sera partagé, et donc défini pas tes besoins en temps réelle (jeux gourmants/film hd par exemple).

          En résumé: un swap (= taille de la RAM) + un / qui prend toute la place que tu sohaite donner à ubuntu)
          Exemple: swap 4g, / 56g (le /home n’est qu’un dossier parmis tant d’autre dans /)

          • Sogy

            ok et je viens de relire ton post un peu plus bas. On peut donc faire une réinstalle neuve sans que le /home soit flingué et même s’il n’y a qu’une seule partition.

            Merci

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      Tu peux le faire avec celle-ci :
      sudo update-manager -d

  • http://www.romain-richard.fr/ Romain

    Concernant le swap tu parle d’une fourchette entre 256Mo et 2Go. J’ai toujours entendu qu’il fallait autant que le RAM. Avec 8Go de RAM sur un pc, quelle taille me conseille tu pour cette partition de swap ? Et pour quelle raison ?

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      RAM = swap

    • cm-t

      Il est conseillé d’avoir à peine plus de swap que de RAM, cela te permet de bénéficié de la veille sur disque (veille prolongé) très utile lorsqu’il n’y a plus de batterie et que tu ne souhaite pas perdre ton travail. A ce moment, la RAM sera copié sur la swap. Sur les petites configuration je recommande même le double, car la swap est déjà utilisé en utilisation normal, mais là je ne suis pas spécialiste; à confirmer.

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      J’ai enlevé cette recommandation car elle datait un peu…. Sinon 1 pour 1

  • Vincent

    Je suis passé de Windows à Linux avec la 12.04. Bien que toujours
    neewbie et bien qu’ayant eu quelques (petits) déboires, il ne me
    viendrait pas à l’idée de faire machine arrière.

    Mais quand on travaille dans plusieurs lieux et sur plusieurs machines réinstaller tout est assez pénible.

    Serait-il possible d’avoir un seul install sur une bonne clé usb et de démarrer
    sur cette clé. Les mises à jour se faisant alors sur un seul système et
    les documents gérés sur les différentes machines par un Owncloud ou
    équivalent. Que va dire Grub auquel je ne comprend rien?

    Une petite réponse (niveau débutant) ou un lien m’aiderait

  • http://www.perdu.com/ Gree

    Bonjour,
    Pourquoi « fortement » déconseiller un upgrade ?
    Pour les utilisateurs classiques, cela signifie qu’on perd les logiciels installés au fil du temps, les configurations de ceux-ci, les paramètres systèmes qu’on a réglé aux petits oignons, les cron de sauvegarde, etc., etc.
    on ne peut pas se permettre de réinstaller tous les logiciels qu’on utilise à chaque fois, c’est une perte de temps immense.
    Je ne comprends vraiment pas cette recommandation… :-(

    • http://le-libriste.fr/ Stéphane ROBERT

      Tout dépend si tu as installé des softs exotiques ou des versions d’environnement de bureau comme Gnome 3.8 sur la 13.04, la mise à jour va tout mettre en l’air. Tu peux tenter le coup mais avant je te conseille de faire une image de ton disque.

  • http://yeknan.free.fr/ yeKcim

    Graver une clé usb ? C’est bien la première fois que je lis cette expression… C’est moi où gravure on ne l’emploie que pour les disques ou le marbre (mais c’est une autre histoire) ?

    • cm-t

      C’est une erreur de vocabulaire, mais cela reviens au même pour ce qui est du résultat: la clef USB deviens bootable avec l’image d’Ubuntu dessus, comme si l’on avais gravé l’iso sur un CD/DVD. il suffit que votre BIOS ai le boot sur l’USB (ou floopy device) et hop!

      • http://yeknan.free.fr/ yeKcim

        Ah mais j’avais compris le sens, pas de souci, c’est juste qu’en terme de formulation je trouvais ça moyen, j’ai préféré le signalé pour que l’auteur puisse s’il le souhaite, améliorer son billet…

        • cm-t

          Tu as bien fait je pense